Festival culturel dogon: une première réussie

0
101
Festival culturel dogon: une première réussie
Festival culturel dogon: une première réussie

Le mythique pays dogon a séduit plus d’un visiteur au Mali. Afin d’offrir un retour aux sources aux Maliens originaires de cette région aujourd’hui sinistrée par l’arrêt total du tourisme et de la faire redécouvrir aux visiteurs du festival, les organisateurs ont placé la barre haut. La première édition du festival culturel dogon s’est déroulé du 29 au 31 janvier dernier sur la Place du cinquantenaire à  Bamako avec un programme aussi riche que varié alliant tradition et modernité. Durant trois jours, les artisans dogon ont pu exposer leur savoir-faire à  Bamako puisqu’en raison de la crise qui frappe le tourisme, les produits du pays dogon ne s’exportent plus comme avant. Avec un budget de 150 millions, financé par les entreprises comme Toguna SA, le festival dogon aura marqué les esprits. Vivement la prochaine édition!

PARTAGER
Article précédentPour une industrie de la culture
Article suivantFatou Diawara: son deuxième prénom est vie
MaliCulture est une jeune et nouvelle initiative de Dia Djélimady SACKO, Femme de Lettres, de Culture, Chargée de communication et Ex-professeur de Lettres, consultante en édition. Entreprenante et passionnée de Médias et de Culture, la franco-malienne travaille pour faire de Mali Culture la référence médiatique en matière de vulgarisation des expressions culturelles au Mali. Avec sa petite équipe de stagiaire, qu’elle veut voir grandir, elle entend accompagner les entreprises culturelles dans la diffusion et la valorisation de la culture malienne. Dia est diplômée d’un Master2 de Lettres Recherche et de Science de l’Éducation de l’Université de Toulouse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here