Les journées culturelles du Mali

0
285

Un joli concept pour attirer en un seul endroit les amateurs de viandes de Méchoui et de musique, de plus si c’est pour renforcer la cohésion sociale. C’est l’initiative d’Aliou Ag Mossa, ce jeune porte drapeau de la culture malienne. Paix et réconciliation sont ses mots clefs. Le vendredi 7 décembre a eu lieu la soirée des journées culturelles du Mali. Au programme de la soirée : Cheick Siriman Sissoko, Artane N’akal, Van Guitare ont enchanté le public avec les rythmes du nord et du sud du Mali, du Dansa au Blues rock’n roll du désert.

Plusieurs personnalités de la vie sociale, médiatique et culturelle ont honoré de leur présence dans les salons VIP proposés pour l’occasion cet événement. Pour ces personnes comme Ismaël Sacko : encourager les initiatives locales est une manière de pousser l’industrie culturelle à mieux s’implanter et permettre à ses acteurs de vivre de leur passion.

Un défilé haut en couleurs découvert par les talentueuses créatrices Mariah Bocoum et Raki Thiam a permis aux stylistes maliennes d’exhiber leurs nouvelles collections. Pour les fêtes de fin d’année les grandes dames de Bamako ont ouvert leurs chéquiers. Mariah Bocoum a étonné avec sa nouvelle collection enfantée dans l’ingéniosité de l’avant-gardiste styliste de talent. Faite de cuir, de velours et de bronze, la collection Timbuktu nous transporte aux portes du sahara avec la fraicheur des couleurs alliées aux matières chaudes de l’artisanat saharien. Les tenues de Raki Thiam dignes de création futuriste dont la majestueuse robe qu’on peut destiner au prochain épisode de Black Panther à couper le souffle aux spectateurs.

Tenu en haleine jusqu’à 2 heures du matin au Blonba, le public venu n’est pas resté en marge du show. Nous prenons rendez-vous pour les prochaines éditions.

 

Dia Djélimady Sacko

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here