MALI : DJENEBA KONE DANS LE RÔLE DE BALKISSA DANS ‘’ LES DEMONS DE MINUIT’’

C’est l’histoire d’une dame qui vivait très bien avec son mari et ses enfants, mais celui-là l’abandonne pour une autre femme et du coup, il délaisse toute sa famille. La dame, à la recherche du retour de son mari oublie l’éducation de ses enfants. Le garçon devient un délinquant et la fille tombe enceinte. Cette donatrice de vie ne baissera jamais les bras face aux difficultés qu’elle traversera. Elle s’appelle tout simplement, Balkissa.

27
1735

Balkissa est l’actrice principale dans les démons de minuit, mère de trois enfants dont deux filles et un garçon (Mimi, Mariam et Modibo). Elle est également l’épouse du fameux homme Dramane qui n’est qu’un coureur de jupon, seule la fraicheur des filles nouvellement devenues majeures peut faire son affaire. De ce fait, Balkissa aura une rivale du nom de Youma, une fille qui a presque que le même âge que sa fille.

Tout a commencé une nuit, Dramane ne rentre plus à la maison, et il a un seul slogan quand Balkissa l’appelle au téléphone « Je n’ai pas le temps ». Le pire quand Dramane rentre et que sa femme légitime l’approche pour lui faire des câlins, il se réserve et place un mot de ce genre « Tu ne vois pas que tu n’as plus de fraicheur ».

Pour sauver son couple, Balkissa passe par tous les moyens pour y arriver, mais ses efforts n’ont pas été à la hauteur. Elle a été soumise, Dramane ne s’est pas retourné vers elle, elle s’est montré gentille et attentionnée, mais toujours est-il que ce dernier est collé à Youma qui au final, est devenue la rivale de Balkissa après 35 ans de mariage.

Dramane n’accomplit plus son rôle d’époux auprès de sa première femme. Confuse, elle se rend chez un marabout aves sa camarade pour trouver une solution. La souffrance de cette femme n’est pas à un seul niveau. Pendant qu’elle est préoccupée par le problème de son mari, voilà que Mimi sa fille de seize ans est tombée enceinte du gardien de la maison et son fils Modibo est recherché par la police d’avoir tabassé son demi frère Salif car, ce dernier lui avait refusé de payer sa scolarité. Salif est un enfant de la défunte femme de Dramane qui voulait se venger de non seulement de son père, mais aussi de Balkissa et ses enfants. « J’ai fais quoi à Dieu pour mériter tout cela ? Je prie et je jeûne toujours … », dit Balkissa dans une partie du film.

La nuit, comme la journée, Balkissa a cherché à résoudre ses problèmes pendant que Dramane se trouvait dans les boîtes de nuit, dans les restaurants avec Youma pour profiter de leur vie de couple.

Djeneba Koné de son vrai nom, Balkissa invite ses sœurs, ses mamans, ses filles à être fortes à travers ces termes ‘’ Je les invite bien à attacher leurs pagnes’’. Elle a ajouté que la femme malienne est forte, courageuse, voire battante, à l’image de Balkissa dans le film. La femme doit «  faire attention, surtout aux marabouts quelqu’en soit son problème. Nous les femmes, nous devons être réalistes », conclut Balkissa. Rappelons que ce film a été réalisé par Aida Mady Diallo.

Adama Sanogo (L’Ecrivain Du Temps)

27 Commentaires

  1. I just want to say I’m new to blogging and seriously loved your blog. Likely I’m likely to bookmark your blog post . You really come with incredible articles. Appreciate it for revealing your web site.

  2. I’m extremely impressed with your writing skills as well as with the layout on your blog. Is this a paid theme or did you customize it yourself? Either way keep up the excellent quality writing, it’s rare to see a great blog like this one these days..

  3. Excellent read, I just passed this onto a colleague who was doing a little research on that. And he actually bought me lunch because I found it for him smile Thus let me rephrase that: Thank you for lunch!

  4. I simply want to tell you that I am just newbie to weblog and absolutely loved you’re blog. Probably I’m want to bookmark your website . You certainly have exceptional well written articles. With thanks for sharing your webpage.

  5. Hello just wanted to give you a brief heads up and let you know a few of the pictures aren’t loading properly. I’m not sure why but I think its a linking issue. I’ve tried it in two different internet browsers and both show the same results.

  6. Thank you, I have recently been looking for information about this subject for ages and yours is the greatest I have found out till now. However, what about the conclusion? Are you certain about the source?

  7. Admiring the dedication you put into your blog and in depth information you present. It’s great to come across a blog every once in a while that isn’t the same outdated rehashed information. Excellent read! I’ve saved your site and I’m including your RSS feeds to my Google account.

  8. I not to mention my pals were found to be digesting the good helpful tips located on your web page and then quickly developed a horrible feeling I had not expressed respect to the site owner for those tips. Those young boys had been so joyful to study all of them and have very much been making the most of these things. Thanks for being quite kind as well as for picking out varieties of ideal guides most people are really eager to be informed on. My very own honest apologies for not saying thanks to you sooner.

  9. Can I simply just say what a comfort to find somebody who really understands what they’re discussing on the net. You actually know how to bring an issue to light and make it important. A lot more people must read this and understand this side of the story. I was surprised that you’re not more popular given that you surely possess the gift.

  10. The very crux of your writing whilst sounding agreeable originally, did not really settle very well with me after some time. Someplace throughout the paragraphs you actually managed to make me a believer but just for a while. I however have a problem with your jumps in logic and one might do nicely to help fill in all those gaps. In the event that you actually can accomplish that, I would surely be fascinated.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here