MAMA PROJECT : à l’Institut Français de Bamako, le samedi 05 janvier 2019

0
323

MAMA PROJECT : à l’Institut Français de Bamako, le samedi 05 janvier 2019

 

Commencer l’année sur une jolie note musicale interculturelle. MaMa Project c’est à nouveau le pont musical jeté entre le Maroc et le Mali. Souvenez-vous en 2008 un projet similaire rassemblait un malien, Ballaké Sissoko, un malgache, Rajery et un marocain Driss Elmaloumi, trois artistes à cordes, répondant à l’appellation les trois Ma.

 

Ce soir nous assistons à une des collaborations réussies entre des artistes du Magrheb et du Mali. Le projet MaMa project réuni Adama Yalomba, artiste à cordes, précisément le kamelengoni et le percussionniste marocain Bachir Rouimi.

 

Lui, le malien : s’appelle Adama Yalomba, c’est le Monsieur collaboration musicale du Mali, sa longue et riche carrière nous rappelle ses collaborations avec Rokia Traoré, Keziah Jones, etc.

On ne lui compte plus le nombre de collaboration. D’une carrière riche chanteur vocaliste et instrumentiste Adama s’impose dans le paysage musical et artistique depuis près d’une vingtaine d’année.

 

Son collaborateur, lui se nomme Bachir Ramoui est influencé par différents rythmes aux couleurs de musique traditionnelle orientale, musique gispy, jazz, flamenco, afro-berbère et musique afro-cubaine.

 

Parait sur scène un trio de musicien, un pianiste accompagnant Yalomba et Rouimi, nous voilà embarqué pour une heure de rythme sans interruption. Un mélange de blues, de reggae, musique latine et de flamenco. Une ballade entre les îles, le maghreb et le blues bambara.

Les deux artistes exécutent ensemble des cantates dans un dialogue maîtrisé, Adama puisant dans les chants traditionnels du répertoire bambara. Cet échange suave entre clavier percussion et guitare sèche embarque dans un voyage aux coffins de musiques mondes aux lianes tissées.

Véritable invitation à la danse sur un air de flamenco endiablé et latino bossanova, le joueur de kamelengoni est aussi un excellent guitariste.

 

Le groupe se retrouve bientôt accompagné d’une formation musicale importante au Maroc. Nous ne pouvons que leur souhaiter un long chemin de collaboration à travers les grandes scènes estivales de 2019. Bon vent MaMa Project.

 

Dia Sacko

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here