Première édition Festival BAM

C’est parti depuis le vendredi 30 novembre 2018, ce jusqu’au 12 décembre prochain à l’espace culturel Passerelle le premier festival BAM initié par le jeune danseur malien, Tidjani N’diaye en partenariat avec la Fondation Passerelle de l’artiste internationale Rokia Traoré. C’est un festival pluridisciplinaire qui soutient les créations artistiques jeunes maliennes.

0
69

Plusieurs artistes danseurs, cinéaste, réalisateurs et autres artistes de disciplines artistiques sont invités à ce festival, premier du genre, parmi lesquels, Adam Sidibé du Burkina Faso, compagnie Ladji Koné du Faso également, Modibo Konaté Bazoumana Kouyaté et Fatoumata Bagayoko du Mali et nombre d’artistes français, collègues de Tidjani.
Lancé hier soir par la projection d’un film Womb 3D, les manifestations se poursuivent aujourd’hui avec le spectacle bazin, qui est un grand focus sur un tissu cher aux africains de l’Ouest, aussi une activité économique importante pour les femmes. Ensuite suivront des projections de films sur la danse for change (danse pour changer), le speed batle (une expérimentation scénique en danse contemporaine où le spectataeur est jury entre les danseurs), des prestations d’artistes et de beaucoup d’autres programmations. Le tout, autour d’une vingtaine d’œuvres de phototala King Massassi, l’un des photographes maliens les plus en vue.
Pour Tidjani Ndiaye, initiateur du festi’BAM, la réalisation de cet événement est la concrétisation d’un long rêve. Ce rêve consistait pour lui, d’apporter un appui à tous ceux qui embrassent la danse ou autres activités artistiques. La danse ne se limitant pas seulement qu’à danser, il y a une dramaturgie, la chorégraphie, les lumières, le son, bref ce sont les arts qui s’unissent pour faire place à la danse, estime le danseur. C’est cela qui explique la participation de plusieurs disciplines artistiques à ce festival, qui est un espace de promotion et de vulgarisation des créations des jeunes artistes maliens.
Ibrahim Kalil Togola

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here