Tiken Jah Fakoly à l’IFM: une rentrée musicale en vibration

0
117

La rentrée artistique de la saison 2019 de l’institut français du Mali a démarré comme prévu avec un concert live de l’artiste reggaeman Tiken Jah Fakoly. C’était ce samedi 14 septembre 2019 à la salle de spectacle de l’IFM.

A 20h 30 minutes commence le concert de Tiken Jah Fakoly avec un show du groupe de reggae Kabe Zion, suivi d’un jeune reggaeman Folio Le Nuage qui a rendu un hommage à l’artiste Fakoly.

La salle de spectacle de l’Institut Français comble justifie de la réponse massive du public à l’appel de l’artiste qui peut, mettre du temps à le voir jouer au Mali. Entraînante le flow de l’orchestre de TJF réchauffe assez rapidement l’atmosphère. Tiken Jah Fakoly apparait sur scène après une heure d’avant-première accordée à la jeune scène musicale du Mali. Le public maitrisant son répertoire, l’accompagne bien volontiers. L’Afrique au cœur de l’œuvre de Tiken Jah Fakoly, l’artiste choisit dans son dernier album de s’adresser directement à la jeunesse africaine, en appelant à sa responsabilité. Entend-on《L’Afrique un des continents le plus riche avec la population la plus pauvre. Si nous partons on voit le progrès des autres, on doit travailler pour avancer nous aussi》

Ce concert est aussi le lieu de rendre hommage à deux des icônes du panafricanisme. En fond de scène, des portraits géants de Mandela et de Lumumba trônent.  Le message de Tiken Jah Fakoly apparait au fond comme une prêche marquant chaque temps fort de son concert.

Le chanteur à la barbe désormais blanche, assumée, revient sur des titres phares de sa carrière:  » le balayeur a balayé, ouvrez les frontières ont vibré les murs et la scène de l’IFM.

« Le monde est chaud », titre de l’album de Tiken Jah Fakoly,  il n’y a pas à dire les guerres incessantes qui en témoignent.

 

Fama Mademba Sacko

 

PARTAGER
Article précédentBogolan: la reconquête d’une merveille malienne éclipsée
Article suivantMali: Le Bogolan, Une merveille Africaine éclipsée
MaliCulture est une jeune et nouvelle initiative de Dia Djélimady SACKO, Femme de Lettres, de Culture, Chargée de communication et Ex-professeur de Lettres, consultante en édition. Entreprenante et passionnée de Médias et de Culture, la franco-malienne travaille pour faire de Mali Culture la référence médiatique en matière de vulgarisation des expressions culturelles au Mali. Avec sa petite équipe de stagiaire, qu’elle veut voir grandir, elle entend accompagner les entreprises culturelles dans la diffusion et la valorisation de la culture malienne. Dia est diplômée d’un Master2 de Lettres Recherche et de Science de l’Éducation de l’Université de Toulouse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here